Canadian Branch of the American Peanut Council

Par : Dr Andrew Craig

Le fait que deux histoires concernant des arachides soient intéressantes, à la fois d’un point de vue culinaire et neurologique, est peu fréquent. Mais les conséquences pratiques de deux récentes études américaines en sont la preuve, et voici comment : afin de relever le goût de vos salades (et d’absorber plus de vitamines présentes dans la salade de légumes¹) et de procurer des bienfaits à votre cerveau (préserver la santé cognitive des adultes plus âgés²), utilisez davantage d'huiles monoinsaturées. La bonne nouvelle est que l’huile d'arachide dans les salades et la consommation quotidienne d'arachides font exactement ce travail.

Dans la première étude, des chercheurs de la Purdue University, financés par le département de l’Agriculture des États-Unis (USDA), ont comparé une huile à salade riche en acides gras monoinsaturés (canola) avec une huile riche en acides gras polyinsaturés (soya) de même qu’une vinaigrette riche en gras saturés à base de beurre. Chaque huile ou vinaigrette utilisée dans une salade de légumes identique a été étudiée et comparée pour ce qui est de ses effets sur l’absorption de caroténoïdes (substances chimiques antioxydantes liées à la vitamine A). Les caroténoïdes sont présents dans les légumes, dont les carottes, les patates douces, les épinards, les choux fourragers, les papayes, les poivrons et les tomates.

L’équipe de chercheurs a constaté que le type de matières grasses contenues dans une vinaigrette a fait une différence sur la façon dont les caroténoïdes étaient absorbés par l'organisme, comparativement à la quantité d’huile utilisée dans la vinaigrette. En analysant des échantillons sanguins des participants à l'étude, les chercheurs ont découvert que la vinaigrette à base d’huile monoinsaturée nécessitait la plus faible quantité d’huile (donc moins de calories) pour une absorption plus élevée de vitamines. Les vinaigrettes à base de matières grasses polyinsaturées et saturées nécessitait une plus grande quantité d'huile (donc plus de calories) pour obtenir les mêmes bienfaits.

Les chercheurs ont conclu qu'une vinaigrette composée d'huile riche en acides gras monoinsaturés, comme l'huile d'arachide américaine, favorisait une absorption maximale des caroténoïdes, de même que d’autres vitamines liposolubles et nutriments présents dans la salade de légumes. Cela est bon à savoir, car l’huile d’arachide américaine se marie parfaitement aux fines herbes, aux épices et à tout autre ingrédient pour relever la saveur des vinaigrettes.

Pendant que vous savourez votre vinaigrette à l’huile d'arachide si bonne pour la santé, pensez aux bienfaits qu'elle procure à votre cerveau, surtout si vous êtes une personne plus âgée et une femme. En effet, des chercheurs de Harvard, financés par les National Institutes of Health, ont utilisé une énorme base de données de la Women’s Health Study, et ont constaté que ce qui importait pour conserver la santé cognitive, la mémoire et les capacités intellectuelles des femmes âgées de plus de 65 ans, était le type de matières grasses consommées, plutôt que la quantité. Les 6 000 participantes à cette étude ont subi trois tests d’aptitudes intellectuelles tous les deux ans sur une durée de quatre ans et ont rempli des questionnaires sur l'alimentation. Les chercheurs ont ensuite comparé les types de matières grasses présentes dans les aliments que ces femmes ont déclaré avoir consommés le plus fréquemment avec les résultats qu’elles ont obtenus dans leurs tests cognitifs.

Ils ont constaté que les femmes ayant consommé des matières grasses plus riches en acides gras monoinsaturés obtenaient de meilleurs résultats cognitifs au fil du temps, comparativement à celles ayant consommé davantage de gras saturés. Ces résultats pourraient avoir d’importantes conséquences sur la santé publique si on adoptait simplement une autre approche alimentaire pour réduire ou ralentir la perte des facultés mentales des personnes âgées. Les arachides et le beurre d’arachide, les avocats et la plupart des noix et des graines sont de bonnes sources de matières grasses monoinsaturées qui contribuent à la préservation des facultés cognitives. De plus, ils rehaussent la saveur des salades.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette étude portant sur l'huile à salade et les caroténoïdes, visionnez l'entrevue avec le professeur Ferruzzi sur la vidéo de la Purdue University sur YouTube. Pour en savoir plus sur l’étude de Harvard sur le maintien des aptitudes cognitives chez les femmes âgées, voyez cet article du Brigham and Women’s Hospital à Boston.

Dr Andrew Craig est conseiller en éducation sur la santé et collabore avec l’American Peanut Council à Londres

Sources : FoodNavigator-USA.com, Globe and Mail et Telegraph-Journal

¹ Goltz SR et al. « Meal triacylglycerol profile modulates postprandial absorption of carotenoids in humans» Molecular Nutrition & Food Research, Juin 2012; 56 (6): 866–877.
² Okereke OI et al. « Dietary fat types and 4-year cognitive change in community-dwelling older women». Annals of Neurology, Juillet 2012; 72 (1): 124–134.

Social FB 45Social IG 45Social T 45Social P 45Social YT 45


Le saviez-vous?

  • Le-saviez-vous-4
    Les arachides sont complètement exemptes de cholestérol et elles contiennent de l’acide oléique, une source de gras non saturé qui favorise un cœur en santé.
  • Le-saviez-vous-2

    Les arachides contiennent plus de protéines que toute autre noix.

  • Le-saviez-vous-3
    Bien que plusieurs personnes considèrent l’arachide comme une noix, elle est en fait une légumineuse provenant d’une plante appelée Arachis hypogaea.
  • Le-saviez-vous-1
    Le beurre d’arachide a été inventé aux environs de 1890 en tant qu’aliment nutritif pour les personnes sous-alimentées.

1x1trans