Canadian Branch of the American Peanut Council

Par : Dr Andrew Craig, consultant en santé, American Peanut Council

Voici une très bonne nouvelle à partager avec votre entourage : Selon les conclusions d’une étude épidémiologique prospective importante et à grande échelle publiée dans le numéro de septembre 2013 de Breast Cancer Research and Treatment, les jeunes Américaines qui consomment du beurre d’arachide, des arachides et d’autres noix pourraient réduire leurs risques de développer une affection bénigne des seins dans la vingtaine. Qui plus est, les risques d’être atteintes d’un cancer du sein plus tard dans leur vie seraient également considérablement réduits.¹

Ces conclusions proviennent de l’étude intitulée Growing Up Today Study, issue de Nurses’ Health Study (NHS). L’étude a été réalisée auprès de 9 039 femmes, âgées de 9 à 15 ans en 1996 et sélectionnées dans chacun des 50 États. Celles-ci ont répondu à un questionnaire sur leur alimentation une fois par année jusqu’en 2001, et par la suite, en 2003, en 2005, en 2007 et en 2010. Il s’agissait des filles des participantes à la NHS. Les réponses aux questionnaires ont révélé que les principales sources de matières grasses et de protéines d’origine végétale dans l’alimentation de ces jeunes filles étaient le beurre d’arachide, les arachides, les noix, les fèves (fèves, lentilles et fèves soja) et le maïs. La consommation de n’importe lequel de ces aliments a été associée à une réduction des risques mentionnés, mais cette association avec la réduction des risques était plus importante pour le beurre d’arachide, les arachides et autres noix.

Puisque les affections bénignes des seins représentent un facteur de risque bien établi de cancer du sein, la réduction de ce risque chez les jeunes femmes réduit également leur risque de développer un cancer du sein à un âge plus avancé.

Les chercheurs ont observé que la consommation à un jeune âge de beurre d’arachide et de noix (p = 0,01) en combinaison avec les aliments (p = 0,01) était associée à un risque réduit d'affection bénigne des seins. Les chercheurs ont émis le commentaire suivant : « Nos travaux suggèrent que les matières grasses végétales consommées par les préadolescentes et les protéines d’origine végétale consommées par les adolescentes peuvent avoir un effet protecteur, tandis que le beurre d’arachide et les noix, qui sont riches en protéines et en matières grasses, consommés à n’importe quel âge peuvent être associés à une réduction du risque de présenter une affection bénigne des seins. » Les jeunes filles qui consommaient régulièrement du beurre d’arachide et des noix, soit au moins deux fois ou plus par semaine, voyaient le risque de développer une affection bénigne des seins avant 30 ans réduit de 39 %.

À plus long terme, le Dr Graham Colditz, chercheur principal de l’étude et directeur associé du programme de prévention et de lutte contre le cancer de l’École de médecine de l'Université Washington, à Saint Louis, a livré ce message encourageant: « Ces conclusions semblent indiquer que le beurre d’arachide pourrait contribuer à réduire le risque de cancer du sein chez la femme. » Voilà le genre de message de santé publique concernant un geste simple, peu coûteux et nourrissant qu’il convient de transmettre au plus vaste auditoire possible et d’enseigner aux gens dès le jeune âge. En gardant ce message en tête et en remplaçant la malbouffe et les boissons sucrées trop riches en calories par le beurre d’arachide et les noix, les jeunes filles pourraient également bénéficier d’un meilleur état de santé général.

 

Source : American Peanut Council

¹ Berkey CS et al. “Vegetable protein and vegetable fat intakes in pre-adolescent and adolescent girls, and risk for benign breast disease in young women”. Breast Cancer Research and Treatment 2013; 141:299–306. The study was supported by grants from the Breast Cancer Research Foundation (NYC, NY) and by DK046834 from the National Institutes of Health (Bethesda, MD).

Social FB 45Social IG 45Social T 45Social P 45Social YT 45


Le saviez-vous?

  • Le-saviez-vous-1
    Le beurre d’arachide a été inventé aux environs de 1890 en tant qu’aliment nutritif pour les personnes sous-alimentées.
  • Le-saviez-vous-4
    Les arachides sont complètement exemptes de cholestérol et elles contiennent de l’acide oléique, une source de gras non saturé qui favorise un cœur en santé.
  • Le-saviez-vous-2

    Les arachides contiennent plus de protéines que toute autre noix.

  • Le-saviez-vous-3
    Bien que plusieurs personnes considèrent l’arachide comme une noix, elle est en fait une légumineuse provenant d’une plante appelée Arachis hypogaea.

1x1trans